Les démarches pour installer des bornes collectives dans une copropriétés.

Les bornes collectives procurent des points de recharge pour les parkings dont les places ne sont pas attribuées. Une étude approfondie des besoins définit le nombre et la puissance des bornes.

Préparation de l'assemblée générale :

Il est préférable de débuter environ 4 mois avant l’assemblée générale afin de recueillir les souhaits des habitants et réaliser l’étude technique.

L'évaluation des besoins :

Le bureau d’études évalue les besoins des habitants à l’aide d’un questionnaire. Il est important de dimensionner correctement l’infrastructure actuelle et d’envisager une solution flexible pour la faire évoluer si besoin dans les prochaines années.

L’étude technique

Le technicien valide si l’installation électrique existante supporte, en toute sécurité, le branchement des bornes ou si un nouveau compteur est nécessaire. Il regarde les emplacements les plus favorables pour les places dédiées à la recharge de voitures électriques.

Le choix des emplacements et du matériel

Vous validez les emplacements et le nombre de prises installées.

Les documents nécessaires pour l'AG

Vous comparez les devis et les options proposées.

Si les coûts de la borne sont pris en charge par un opérateur, une proposition de convention synthétise les frais, la durée d’engagement, les cas de dégradation…

Vous définissez les usages pour assurer une utilisation équitable entre tous les résidents et précisez les modalités de paiement.

L'assemblée générale

L’installation d’une borne partagée se décide à la majorité simple (copropriétaires présents ou représentés) lors de la présentation du projet en assemblée générale.

Le choix des installations électriques se réalise à la majorité absolue (l’ensemble des copropriétaires). Cependant, un second vote est immédiatement organisé à la majorité simple si la majorité des voix n’a pas été atteinte au premier vote mais que la décision a été approuvée par plus d’un tiers des voix.

La mise en place des bornes

Une fois le devis signé, l’installateur signe une convention avec le syndic pour définir les conditions d’intervention dans les parties communes.

4 vues

Posts récents

Voir tout